Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 5 - Avril 2003
Répercussion partielle du ralentissement sur les cotisations en 2002

En hausse de 3,4 % en moyenne annuelle, les cotisations et contributions sociales perçues par les Urssaf ont très nettement ralenti en 2002 sous l’effet de la moindre progression des cotisations des entreprises du secteur privé. Le ralentissement économique s’est en effet traduit par une forte décélération, en moyenne annuelle, de la masse salariale du secteur privé en 2002. Néanmoins, la stabilisation des exonérations de cotisations et la relative bonne tenue des autres encaissements (secteur public, travailleurs indépendants, employeurs de personnel de maison) ont permis de limiter, en 2002, les conséquences de l’inflexion conjoncturelle sur les comptes de la Sécurité sociale.

Mis à jour le 16/04/2003

Documents à télécharger

Sources et méthodologie

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x