Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 157 - Août 2012
Les heures supplémentaires au deuxième trimestre 2012

Au deuxième trimestre 2012, le nombre d’heures supplémentaires exonérées au titre de la loi TEPA s’élève à 180 millions (données brutes) et le montant des exonérations afférentes à 776 millions d’euros. Sur un an, le volume d’heures supplémentaires diminue de 4,3 % (après - 0,1 % au premier trimestre 2012).Cette baisse, la première enregistrée depuis le dernier trimestre 2009, s’explique en partie par un effet défavorable des jours ouvrables en mai 2012.

Cette évolution concerne tous les segments d’entreprises : firmes de plus 10 salariés (- 5,2 %) comme TPE (- 1,6 %).

Cette baisse affecte la plupart des secteurs. Dans l’industrie, le nombre d’heures supplémentaires baisse de 6,2 % après - 1,1 % au trimestre précédent, notamment dans les secteurs de la fabrication de matériels de transport (- 13,7 %) et de l’industrie des plastiques et autres produits non minéraux (- 8,8 %).

Dans le secteur de la construction, la baisse s’accélère, le nombre d’heures supplémentaires diminue de 3,6 % après - 1,7 % au premier trimestre 2012.

Dans le secteur tertiaire, le volume d’heures supplémentaires enregistre une baisse pour la première fois depuis début 2010 (- 3,9 % sur un an, après + 0,6 % au trimestre précédent). Cette évolution résulte notamment de la baisse de 24,9 % dans l’intérim.

Quelques rares secteurs échappent à cette tendance générale, comme les activités informatiques (+ 12,3 %) ou la distribution d’électricité (+ 5,0%).

Au deuxième trimestre 2012, toutes les régions métropolitaines enregistrent une diminution annuelle du volume d’heures supplémentaires.

Mis à jour le 22/08/2012

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x