Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 308 - Juillet 2020
Baisse historique des embauches de plus d'un mois au deuxième trimestre 2020

Dans un contexte marqué par la crise sanitaire du Covid-19, les déclarations d’embauche de plus d’un mois hors intérim enregistrent au deuxième trimestre 2020 une baisse historique de 40,1 % (après - 6,5 % au trimestre précédent). Cette évolution concerne les CDD de plus d’un mois (- 36,6 % après - 8,1 %) et, de façon encore plus prononcée, les CDI (- 43,7 % après - 5,0 %).

Sur un an, les déclarations d’embauche de plus d’un mois affichent un net repli de 43,5 % (après - 5,7 %), sous l’effet de la baisse des embauches en CDI (- 45,7 %) et de celles en CDD de plus d’un mois (- 41,3 %). Le mois d’avril est celui qui enregistre le plus fort recul  (- 72,2 % sur un an). La baisse du mois de mai atteint 49,5 % tandis que celle de juin s’établit à 9,0 %.

La baisse du deuxième trimestre 2020 concerne à la fois les entreprises de moins de 20 salariés (TPE) et les structures de plus grande taille. Les déclarations d’embauche de plus d’un mois diminuent de 36,1 % (après - 6,9 %) dans les TPE et de 42,8 % (après - 6,3 %) dans les entreprises de 20 salariés ou plus.

Au deuxième trimestre 2020, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois se contracte dans tous les trois secteurs : - 42,1 % dans le tertiaire, - 37,2 % dans l’industrie et - 27,1 % dans le BTP. Sur un an, les baisses s’établissent respectivement à 45,2 %, 40,8 % et 29,3 %.

Sur un an, les déclarations d’embauche de plus d’un mois diminuent fortement dans la totalité des régions.
 

Mis à jour le 22/07/2020

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x