Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 263 - Janvier 2018
Les particuliers employeurs au troisième trimestre 2017

Au troisième trimestre 2017, la masse salariale nette de l’emploi à domicile diminue légèrement (- 0,2 % après - 0,9 %). Cette diminution s’explique par le repli du volume horaire déclaré (- 0,7 %) résultant de la baisse du volume horaire moyen par employeur (- 0,8 %), le nombre d’employeurs étant quant à lui relativement stable sur la période (+ 0,1 %).

Sur un an, la masse salariale nette de l’emploi à domicile est stable (- 0,0 % après  + 0,7 % au trimestre précédent). En effet, la progression de 1,7 % du taux horaire compense la baisse de 1,7 % du volume horaire déclaré.

La baisse du troisième trimestre est de nouveau portée par l’emploi à domicile hors garde d’enfant : la masse salariale diminue de 0,7 % sur ce champ, comme au  trimestre précédent. Le volume horaire moyen par employeur est en baisse de 1,1% (- 1,0 % sur le trimestre précédent), le nombre d’employeurs est quant à lui quasiment stable (- 0,1 %).

Sur le champ de la garde d’enfants, la masse salariale reste dynamique : + 0,9 % sur le trimestre et + 3,6 % sur un an. Le volume horaire déclaré augmente de 0,5 % sur le trimestre et de 1,9 % sur un an, malgré une diminution du nombre d’heures déclaré par employeur. Le nombre d’employeurs augmente quant à lui de 1,5 %.

Sur le champ des assistantes maternelles, le volume horaire diminue de nouveau (- 0,5 %) au troisième trimestre 2017 et de 0,8 % sur un an. La masse salariale nette est quasiment stable  sur le trimestre (+ 0,1 %) et progresse de 0,8 % sur un an.

Au total, la masse salariale versée par les particuliers employeurs diminue de 0,3 % sur le trimestre et progresse de 0,4 % sur un an.
 

Avertissement

A compter du présent numéro, en plus d’être désaisonnalisées, les séries publiées sont corrigées des effets « jours ouvrables » et « année bissextile » (CVS-CJO). Cette correction permet de mieux appréhender les effets liés aux particularités du calendrier, tels que constatés dans la précédente publication s’agissant des deux premiers trimestres 2017 (Acoss Stat n°254). Ce changement méthodologique modifie significativement les évolutions précédemment publiées (cf. tableau des révisions). Ainsi, par exemple, le glissement trimestriel de la masse salariale de l’emploi à domicile au 2ème trimestre 2017 (resp. au 1er trimestre) passe de - 1,9 % (resp. + 2,1 %) à - 0,9 % (resp. + 1,5 %).

 

 

Mis à jour le 19/01/2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x