Caisse nationale du réseau des Urssaf

Le métier d'inspecteur et les conditions d'accès à la formation

Dans quel cadre s’exerce-t-il ?

En 2017, la branche du Recouvrement a collecté 498,7 milliards d'euros (dont 104,3 Md€ encaissés pour le compte de tiers) de cotisations et de contributions destinés à financer les prestations du régime général de Sécurité sociale : ces prestations correspondent aux soins médicaux, aux retraites, aux allocations familiales. Les Urssaf recouvrent également les contributions d'assurance chômage et les cotisations AGS. Le réseau Urssaf devient le recouvreur social de référence, compte tenu de la réforme du RSI et de son transfert complet d’ici 2020 et de l’extension du périmètre du régime général  en cours (fin du régime étudiant de sécurité sociale, du régime des artistes auteurs, ….).

Ce recouvrement s'effectue sur la base d'un système déclaratif qui implique, en contrepartie, le contrôle régulier et le plus souvent a posteriori des déclarations. Ces vérifications visent également à garantir, par le respect des textes en vigueur, les conditions d'une réelle concurrence entre les entreprises et à rétablir les salariés dans leurs droits.

De plus l’inspecteur Urssaf assure un rôle d'information et de conseil auprès des entreprises et de ses partenaires. Il prévient, recherche et constate les infractions de travail dissimulé. Il participe avec les partenaires institutionnels habilités à des actions de lutte contre l’évasion sociale, les fraudes et le travail illégal.

Les conditions de candidature pour accéder à la formation

  • Les candidats doivent être titulaires du permis de conduire et avoir un casier judiciaire vierge.
  • Les candidats internes à l'institution de Sécurité sociale qui occupent un poste en tant que titulaires ne sont soumis à aucune condition de diplôme ni d’ancienneté professionnelle pour déposer une candidature.
  • Les candidats externes justifiant d’une expérience professionnelle (hors période de stage professionnel obligatoire) dans les domaines de la comptabilité, l'administration et la gestion des entreprises, le droit et les ressources humaines, doivent être titulaires d’un diplôme de : niveau 4 (BAC) avec au moins 5 ans d’expérience dans les domaines cités ci-dessus, ou niveau 3 (BAC+2) dans les filières comptabilité, administration et gestion des entreprises, droit et ressources humaines avec au moins 2 ans d’expérience dans ces domaines.
  • Les candidats externes ne justifiant pas d’expérience professionnelle, doivent être titulaires d’un diplôme : niveau L (Bac + 3) a minima, dans les filières comptabilité, administration et gestion des entreprises, droit et ressources humaines, ou Master 2 (Bac + 5) toutes filières confondues.

Diplômes exigés pour les candidats externes

Cette liste de diplômes est exhaustive.
A charge pour chaque candidat de faire la preuve officielle de l'équivalence de son diplôme par rapport à l'un des diplômes requis, dans le cas où celui-ci ne serait pas nommé. Cette équivalence est à fournir en même temps que toutes les pièces justificatives (réception avant le 28/09/2018) pour tout candidat sélectionné (Cf. étape 3 du calendrier).

Liste des diplômes exigés


Le profil des candidats admis en formation d’Inspecteur

Pour la 52e promotion, 27% sont des candidats internes à la branche Recouvrement, 11% sont  des internes à l'Institution et  62% sont  externes.

Mis à jour le 29/08/2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x