Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 250 - Juillet 2017
Les particuliers employeurs au premier trimestre 2017

Après trois trimestres de légère baisse, la masse salariale nette de l’emploi à domicile rebondit de 2,2 % au premier trimestre 2017. Cette augmentation résulte principalement de la hausse du volume horaire déclaré (+ 1,5 %) – la première depuis cinq ans – et, dans une moindre mesure, de celle du taux de salaire moyen (+ 0,6 %).

Sur un an, la masse salariale nette de l’emploi à domicile progresse de 1,5 %, portée par la hausse du taux de salaire horaire (+ 2,2 %), tandis que le nombre d’heures déclarées baisse de 0,7 %.

Le dynamisme de la masse salariale se confirme sur le champ de la garde d’enfant (+ 1,9 % ce trimestre), après des hausses plus modérées depuis mi 2015 (entre + 0,7 % et + 1,1 %). Cette progression résulte notamment de la hausse marquée du volume horaire déclaré (+ 1,8 %).

La masse salariale de l’emploi à domicile hors garde d’enfant augmente quant à elle de 2,2 %, soutenue par les hausses du volume horaire déclaré (+ 1,5 %) et du taux de salaire horaire (+ 0,7 %). Ce rebond du nombre d’heures déclarées pourrait être lié à la généralisation du crédit d’impôt sur l’emploi à domicile introduite par la loi de finances pour 2017.

Sur le champ des assistantes maternelles, le volume horaire augmente de 0,8 % au premier trimestre 2017. L’évolution annuelle reste toutefois négative, à - 0,7 %. La masse salariale nette progresse de 1,0 % sur le trimestre et de 0,9 % sur un an.

Au total, la masse salariale versée par les particuliers employeurs augmente de 1,6 % sur le trimestre et de 1,2 % sur un an.

Mis à jour le 18/07/2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x