Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 214 - Juillet 2015
Les auto-entrepreneurs fin 2014

Fin décembre 2014, le réseau des Urssaf comptabilise 982 000 autoentrepreneurs, en progression de près de 9 % sur un an (+ 78 000 comptes). Ce rythme est d'un ordre de grandeur comparable à celui observé depuis deux ans après une période d’augmentation plus marquée en lien avec la montée en charge du dispositif.

Les créations nettes de comptes sont en baisse au quatrième trimestre 2014 après une année durant laquelle elles étaient plutôt stables.

Le nombre de comptes économiquement actifs continue de décélérer, progressant de 8,5 % sur un an au quatrième trimestre 2014, contre 14,4 % un an plus tôt. La part de comptes économiquement actifs (avec chiffre d’affaires positif), de l’ordre de 58 % au quatrième trimestre 2014, est quasiment stable sur un an, comme aux trois trimestres précédents, après les hausses soutenues enregistrées depuis la création du dispositif.

Le chiffre d’affaires trimestriel global continue de ralentir mais reste sur un rythme annuel largement positif (+ 6,7 % après + 8,6 % un an plus tôt) en raison de la progression du nombre d'auto-entrepreneurs. Le chiffre d’affaires trimestriel moyen reste quant à lui en diminution (- 1,7 % sur un an) mais celle-ci est moins marquée qu’en 2013 (de l’ordre de - 5 %). Il est de 3 290 euros au quatrième trimestre 2014.

Quelques secteurs présentent une évolution particulièrement dynamique du nombre d’auto-entrepreneurs. C’est le cas des transports (+ 25 % d’AE économiquement actifs sur un an), de la santé (+ 21 %), des activités sportives (+ 17 %) et du nettoyage (+ 17 %).

Les Dom, l’Ile-de-France et Midi-Pyrénées sont les régions qui enregistrent les plus fortes hausses du nombre d’auto-entrepreneurs économiquement actifs. En revanche, les régions Picardie et Provence- Alpes-Côtes d’Azur sont les moins dynamiques.

Pour aller plus loin

Mis à jour le 30/07/2015

Sources et méthodologie