Caisse nationale du réseau des Urssaf

Devenir inspecteur du recouvrement

Recrutement sur profil dans les métiers de contrôle des Urssaf et CGSS


Le dispositif de recrutement sur un poste d'Inspecteur du recouvrement à pourvoir par le biais de la formation initiale n'est ni un concours ni un examen : la sélection des candidats s'appuie sur un processus de recrutement sur profil visant à identifier les aptitudes du candidat à exercer la fonction d'inspecteur du recouvrement, métier qui ne peut être pratiqué qu'après avoir suivi et réussi une formation initiale, dispensée en alternance, d'une amplitude de 19 mois.

La sélection des candidatures à ces postes d'inspecteur du recouvrement à pourvoir par le biais de la formation initiale est faite par les directions des organismes recruteurs.  
    
Il s’agit d’apporter une aide à la décision de recruter qui est de la compétence du directeur de l’organisme recruteur.

Les épreuves de recrutement sont au nombre de deux :
- La passation de tests d'aptitudes qui servent à vérifier la capacité des candidats à avoir un raisonnement logique, à manipuler les chiffres et à posséder une compréhension critique. Il s’agit d'une méthode classique de sélection dans les recrutements pour lesquels une seconde épreuve de sélection est prévue.
- Une session d’évaluation individuelle avec des mises en situation professionnelle permettant d’évaluer les potentiels retenus par le candidat en lien avec la fonction d’Inspecteur du Recouvrement ; elle est organisée par les organismes recruteurs. Des conseillers en recrutement interne (CRI) formés et certifiés ont en charge d’assurer la maintenance du système d’évaluation par assessment center.

Devenez inspecteur du recouvrement

La formation est ouverte aux candidats externes et internes à l'institution de Sécurité sociale.

Devenir inspecteur du recouvrement c'est participer aux missions du réseau des Urssaf :

  • Optimiser le financement du système solidaire de protection sociale,
  • Accompagner les acteurs économiques au plus près de leurs attentes avec une exigence d'équité,
  • Participer à la lutte contre les fraudes et le travail illégal.

L’inspecteur du recouvrement a pour vocation de vérifier mais aussi d’informer et de conseiller entreprises et partenaires. Il est le garant du respect des conditions d’une réelle concurrence entre les entreprises et du respect des droits des salariés en matière de protection sociale. Collaborateur assermenté, il possède l’expertise du contrôle de l’assiette sociale et de la lutte contre le travail dissimulé.

La formation professionnelle, rémunérée, dure 19 mois et offre des opportunités en régions. La préparation à ce métier alterne phase théorique en centres de formation et stages en Urssaf et en entreprise. Les futurs inspecteurs, candidats externes, sont rémunérés 22 666 euros (montant brut annuel) pendant toute la formation et les candidats internes continuent à percevoir leur rémunération. Le salaire de début de carrière s’élève à 32 522 euros (montant brut annuel).

Les profils recherchés sont divers. Les candidats doivent être issus des filières suivantes : comptabilité, droit, administration, gestion des entreprises et ressources humaines.

Les postes sont ouverts aux titulaires d’un diplôme dans ces domaines :
- niveau Bac avec au moins 5 ans d’expérience,
- niveau Bac + 2 avec au moins 2 ans d’expérience,
- niveau bac + 3 sans expérience minimum.
La formation est ouverte aux titulaires d’un Master 2 (Bac + 5) toutes filières confondues.

Mis à jour le 08/07/2016

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x